"Faire son village"

08/05/2020

Protocole de construction d'espaces publics, adaptable aux habitant·e·s - voisin·e·s - associations - citoyen·ne·s groupes d'ami·e·s - administrations communes - entreprises - clubs de sport - centresculturels - jeunes habitant·e·s...


Le lieu d'où nous venons nous identifie, ville ou village, c'est avant tout des microcosmes faits d'histoires de vie et de quotidien qui nous questionnent sur notre appartenance
à ce lieu. Agir dans et pour son milieu, son œkoumène, c'est apprendre à le connaître et à le redécouvrir afin de se procurer le senti- ment que, dans la rue comme chez soi, nous pouvons nous y sentir bien.

Ce lien d'appartenance fondamental à son lieu devrait être entretenu pour évoluer avec son temps. C'est pour cela que nous proposons d'agir sur ce lien par la dimension du « faire » et de la « participation » afin de questionner la relation entre espace public et espace privé. Peut-on être dehors comme chez nous ? Peut-on s'approprier notre village et le faire nous-même ? Devenir les propres acteur·trice·s de notre quotidien ? Faire son village comme on fait sa maison ? Afin d'expérimenter de tels possibles, nous voulons mettre en place un chantier public ouvert en plein centre de votre ville, quartier ou village. Un Hub de l'imaginaire où de nouveaux usages sont permis.

Au-delà du point de vue citoyen, il y a aussi un enjeu politique et financier pour les communes. Construire avec les habitant·e·s, leur donner des vrais moyens d'expression
et la possibilité de s'investir physiquement permet non seulement d'avoir une capacité de création et d'investissement accru, mais aussi de démarrer ou d'entretenir une démarche participative dans la ville.